La Tresse africaine est un des grands classiques de la coiffure. Idéale pour l’été, elle se porte dans divers types d’occasions. Même avec son aspect entremêlé et complexe, la tresse africaine reste assez facile à réaliser. Une fois que vous avez les bases, vous n’aurez aucun mal à répéter et à réaliser une magnifique tresse par vous-même, sans l’aide d’une tierce personne.

Commençons avec une tresse africaine classique

Le secret d’une tresse africaine réside dans la préparation des cheveux. Avant de commencer, veillez à ce qu’ils soient toujours bien démêlés. Brossez-les bien. Vous diviserez ensuite vos cheveux en mèche en fonction du nombre de tresses dont vous aurez besoin. Si vous êtes une novice, commencez par une seule mèche principale. Sélectionnez un brin de cheveux sur le dessus de votre tête. Gardez en tête qu’elle devra faire pas plus de 10 centimètres de largeur. Séparez ensuite ce brin en plusieurs mèches. Comme une tresse classique, la réalisation d’une tresse africaine requiert aussi trois mèches. Chaque mèche devra avoir à peu près la même densité. Vous n’aurez qu’à les séparer avec vos doigts. La première passe consistera à faire une tresse classique. C’est-à-dire, tenir par la première main deux mèches et par l’autre, la dernière mèche. Passez la mèche de droite par-dessus la mèche du milieu et passez la mèche de gauche vers celle du centre. Les mèches devront passer une à une en diagonale. Rajoutez au fur et à mesure de nouvelles mèches pour arriver jusqu’à l’arrière de votre tête. S’il vous reste encore des cheveux une fois à la base de la nuque, terminez par une tresse normale. 

La tresse africaine en couronne

La tresse africaine en couronne est une dérivée de la tresse africaine classique, à la seule différence qu’elle se réalise sur le côté de la tête et non de l’avant à l’arrière. Notez qu’il faudra toujours commencer par la préparation des cheveux, car il est plus facile de travailler avec des cheveux démêlés. Ensuite, tracez une raie qui les divisera en deux. Sélectionnez une mèche sur la raie de votre choix et partagez-la en trois. Répétez les mêmes gestes décrits auparavant pour réaliser la tresse africaine en veillant bien à incorporer au fur et à mesure de nouvelles mèches pour arriver à l’arrière de votre tête. Ne prenez que des mèches de la même raie pour ne pas casser l’esthétique. Refaites la même chose pour l’autre raie. Pour finir, joignez ensuite les deux tresses par des élastiques.

Informations sur la tresse africaine : en savoir plus